Ma perte de poids

  • Petit disclaimer : cet article est vraiment personnel et tout ce que j’ai fais n’est pas un exemple à prendre. Je vous parle avant tout de mon expérience et de ce qu’il ne faut pas reproduire.

Je décide enfin de vous en parler, j’écris cet article en mangeant mon petit déjeuné dans un petit café niçois, il y a deux mois de ça, ça aurait été impensable, voir inconcevable .. Quoi qu’aujourd’hui ce n’est pas encore tout à fait réglé.
Revenons donc trois mois en arrière.. C’est difficile d’en reparler comme ça à cœur ouvert, mais il faut sûrement que je l’écrive pour commencer à aller mieux.
On sait tout plus ou moins les effets d’une rupture, certains encaissent mieux que d’autre, certain se réfugie dans la nourriture et d’autre au contraire n’arrive plus à avaler un gramme. J’ai fait partis de ses gens-là. Autrement dit, j’ai eu un gros choc, un blocage… C’est ça le mot, un blocage. Je n’arrivais rien à avaler, l’odeur de la bouffe me donnait envie de vomir et pour être très sincère avec vous tout ce qui essayait de passer ressortait aussitôt.
J’ai ” tenu ” deux semaines comme ça, sans rien avaler, à ne boire que de l’eau et encore.. Mais ma fatigue, mon manque de force et mes quatre kilos en moins m’ont poussé à me re alimenter (et la détermination de mes copines aussi). Du moment ou j’ai recommencé à ” manger “, car c’est un grand mot, je picorais plus qu’autre chose, je me suis remise un sport, plutôt intensivement. J’étais à quatre/cinq séance de cardio par semaine. Perdre du poids n’était pas mon objectif premier, mais vous savez, dès qu’on voit son corps changer, on y prend goût et on veut toujours plus..
Nous sommes presque fin août et j’affiche moins six kilos sur la balance.
Je me raisonne peu à peu et lève le pied sur le sport et je commence à prendre un repas par jour lorsque j’entends mon entourage me dire “t’es trop maigre” “ce n’est pas jolie “, c’est trop !“. J’ai inconsciemment (ou consciemment) enlevé toute source de féculent. Plus de pâte plus de riz, j’évite au maximum le pain et tout ce qui est lourd. C’est assez difficile de manger un repas lorsque vous n’avez l’habitude que de boire 2 litres d’eau et de manger un biscuit ou une galette de riz. Certains repas devenaient de la torture. Ceux qui me connaissent bien savent que la nourriture et moi c’est une grande histoire d’amour et là, je me retrouvais à détester ces moments, jusqu’à m’en tordre le bide… J’évitais tous les repas de famille, et même lorsque je sortais j’inventais quelques mensonges pour ne pas manger dans les restos avec mes amis..( désolée…)
Début septembre, avec la rentrée, j’ai pris un autre rythme, et la faim revenait petit à petit. Je me suis donc fixée comme objectif de perdre les trois dernier kilos qui me dérangeait (Plus mentalement que physiquement à vrai dire.. ) et là ça a tourné à l’obsession, je me pesais trois à quatre fois par jour, avant chaque repas après, le matin au levé le soir avant de dormir. C’est aussi à ce moment-là que je me suis rendu compte que dès que j’ai voulu perdre ces derniers kilos, ils étaient plus difficiles à perdre, je pense qu’inconsciemment mon corps me disait stop et je ne voulais pas l’entendre. Et je ne l’ai pas écouté, j’ai énormément forcé sur le cardio, l’eau et beaucoup beaucoup de thé (pas les trucs des gens de la télé hein) jusqu’à atteindre les moins dix kilos.
J’avais beaucoup perdu des cuisses et ça ne me plaisait pas. Et ces trois kilos ”de trop” sont vite revenus, ils ne devaient pas partir et c’est pas plus mal une, je les ai repris. Je me suis plus focalisée sur la muscu et je prenais beaucoup plus de plaisir et les résultats étaient tout autant présent.
Aujourd’hui, je mange entre un repas et demi par jour. Il y a des jours ou tout roule comme sur des roulettes et d’autres non.. Je pense que ça va être difficile de retrouver une alimentation a peu près normale”. Je privilégie beaucoup celui du soir même si l’inverse est conseillé, mais c’est le repas où je mange avec ma maman et je sais que c’est important pour elle.. Je mange hyper lentement et en petite quantité. D’un côté, ce n’est pas plus mal, car avant je mangeais à la vitesse de l’éclair.
Je fais toujours du cardio, mais quasiment tout le temps accompagné de muscu. Lorsque je n’ai pas le temps, je me contente de 15/20min de stepper ou de tapis, pas plus pour ne pas trop brûler le peu de calories qui me reste…
Aujourd’hui, je me sens à peu près bien dans mon corps, dans ma tête, c’est encore (et toujours) un peu le bordel, mais j’arrive gentiment (très gentiment) à me raisonner et à me faire prendre conscience de certaines choses. J’en suis au point où quand je dis à mes copines que j’ai mangé un bon petit déjeuné comme aujourd’hui, elles sautent de joie ! Je culpabilise toujours un peu quand je fais un repas trop fat et je replonge quelques fois dans mes anciens travers.. C’est un chemin à faire pour aller mieux, ça ne peut pas être tout rose !
Je sais que c’est un sujet plutôt délicat et j’avais envie (ou besoin ?) d’en parler ici avec vous. C’est aussi la raison de mon manque d’activité sur le blog et un peu sur les réseaux, j’ai levé les pieds et j’ai été très bien entouré pour affronter cette épreuve.
Je ne remercierai jamais assez mes copines pour leur soutien sans failles, même si des fois certaines choses étaient dures à entendre, je pense qu’elles étaient malheureusement nécessaire pour me faire réagir. C’est dans ces moments-là qu’on se rend compte l’importance d’être bien entouré.

Love ♡

SHARE

4 Commentaires

  1. 1 novembre 2018 / 07:39

    Coucou ton article est très touchant l’important est que tu est bien entourée. j’espère que tu vas pouvoir te réalimenter un peu plus avec le temps Bsx

    • beautylinoue
      Auteur
      6 novembre 2018 / 22:17

      Hello merci beaucoup pour ton message.
      Bisous

  2. 3 novembre 2018 / 11:06

    Coucou ! Ton article st très personnel, et ça ne doit pas être évident de le poster.
    Il faut du courage pour se ressaisir, et être bien entouré est aussi très important.
    Bisous

    • beautylinoue
      Auteur
      6 novembre 2018 / 22:17

      Hello ! Oui effectivement c’était une très mauvaise période et heureusement que mon entourage était bien présent.
      Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.