Comment j’ai réussi à gérer mon anxiété

Depuis des années je me bats contre ce foutu  » handicap  »  qui ne m’a pas fait de cadeau, et qui, à décidé de retarder mon parcours et les étapes importantes de ma vie. Aujourd’hui, je me sens capable de vous livrer une partie de ma réussite face à l’anxiété.

Ça fait quelque temps que j’ai envie d’aborder ce sujet avec vous, je ne savais pas trop par ou commencer puis, un événement m’a fait le déclic : mon permis. Une des étapes dans la vie de jeune adulte qui, pour ma part, à été semé de plus d’embûches que prévu. Pour moi, la conduite n’était pas un problème, le premier jour que j’ai touché un volant mon père m’a dit,  »je sais que tu sais conduire  » le problème était de conduire avec un inconnu. Savoir qu’une personne à côté de moi sans me connaître allait me ‘‘juger » pour moi, c’était l’angoisse totale. Je vous laisse imaginer, une personne timide de base, hypersensible, stressée et en plus de ça angoissée, le combo parfait pour devenir anxieuse. On ne se rend pas bien compte lorsqu’on ne le vit pas, mais c’est une situation horriblement déstabilisante, on perd tous ces moyens, TOUS.

Encore un autre exemple où j’ai pu être confronté à une situation stressante : un examen. J’ai raté beaucoup de mes examens ( oraux principalement ) car j’étais, mais TERRIFIÉE de parler devant un jury ( Jury que je connaissais, car c’était mes professeurs ! ), j’étais dans un état tel que j’arrivais pas à décrocher un mot, j’étais quasiment en sanglot. Ça peut paraître excessif, mais je pense les personnes qui sont dans la même situation que moi comprendront Ça ne se contrôle pas, mais ça se travaille, on apprend à gérer ces peurs et ces angoisses.

Je ne suis pas à l’abri, dans mon futur à être amenée à revivre de telles situations, ou voir pire, comme une crise d’angoisse. Mais j’ai trouvé mes astuces, mes remèdes  »miracles ».

 

SE FAIRE CONFIANCE

C’est plus facile à dire qu’à faire ? Non ! Se donner une bonne image de soi, se valoriser ne veut pas dire  »prendre la grosse tête » ça veut simplement dire que vous êtes fière de qui vous êtes. C’est la première étape pour pouvoir être prêt à affronter des obstacles. Avec un peu de confiance, on peu faire de grandes choses. Si vous ne vous faites pas confiance, qui pourra avoir confiance en vous ? Il faut savoir, être optimiste et partir positif dans n’importe qu’elle situation. Des pensées positives amèneront des actes positifs !

ARRETER DE SE METTRE LA PRESSION

Et puis, si vous échoué qu’est-ce que ça fait ? Certes, un échec n’est jamais plaisant, on est rarement fière d’avoir raté quelque chose, mais ALORS ? L’erreur est humaine, personne ne naît avec la science infuse. On est bon dans certains domaines et moins bons dans d’autres. Personne n’est jamais mort d’avoir doublé une année ou d’avoir raté son permis. Vous ne serez pas plus débile que celui qui a tout réussi du premier coup, au contraire, vous aurez peut-être fait des erreurs, mais au moins vous êtes sûr de ne plus les reproduire ! Car c’est en échouant qu’on apprend, c’est connu non ? Aucune erreur n’est inutile, on en tire toujours une leçon.

S’EXERCER

Si comme moi, vous avez peur de l’inconnu : exercez-vous ! Faites des simulations de situations, répétez jusqu’à ce que vous connaissez votre sujet / autre sur le bout des doigts ! C’est sur, si vous aimez et y donner un peu du vôtre, ce sera plus simple et beaucoup moins stressant. Une anecdote : lorsque j’ai dû passer ma soutenance lors de mon Travail Personnel de dernière année, je passais devant le doyen et un prof. En règle générale, cette situation m’aurait totalement déstabilisée, mais là, c’était le contraire. J’étais tellement au point sur mon sujet qu’ils ont essayé de me déstabiliser en me posant des questions pièges, je m’y étais préparé et ils étaient même étonnés de voir que j’avais su répondre. Ça m’a valu un beau 5 ou 5,5 / 6. J’étais très fière de moi à ce moment-là. Une fois que vous maîtrisez ce que vous devez savoir, on va dire que c’est déjà un poids en moins dans votre quête à la réussite. Si comme moi, vous avez peur de parler en public, pour x ou y raisons, pensez à vous exercer devant un faux public, soi vos amis, famille ou bien même des peluches ! Tout est bon pour vous aider à passer au-dessus de votre peur.

Je ne vous parlerai pas d’exercices de respiration, ça ne fonctionne pas sur moi, ça fait l’effet contraire. 

Je vois que plus les années passent plus mon anxiété diminue. Je n’arrive toujours pas à faire de grands discours, même devant des proches ce n’est pas si easy que ça, il ne faut pas déconner hein ! Mais sachez que pour moi faire des vidéos sur YouTube m’aide énormément à combattre ma timidité, et même en général mon blog me permet de prendre une confiance en moi absolument dingue ! ( pas dans le sens grosse tête I’m the QUEEN) Non ! Je suis chanceuse, je n’ai jamais eu de commentaires négatifs, que des encouragements, de la positivité et ça fait un bien fou pour la confiance en soi ! 

 

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ♡

Des bisous 💋

SHARE

4 Commentaires

    • beautylinoue
      30 juin 2017 / 19:57

      Oui, ce n’est qu’une petite victoire face à la bataille 🙂

  1. 30 juin 2017 / 14:54

    Bravo à toi car je sais que c’est invivable, en particulier les crises d’angoisses.. J’en fait toujours et c’est très très dur, ne serait ce pour aller dans un endroit bondé de monde.. je pense que le sport est l’une des clefs pour se sortir de cet engrenage.. Prend soin de toi ma belle 💋

    • beautylinoue
      30 juin 2017 / 19:58

      J’ai fais une fois une crise d’angoisse et c’est vraiment une horreur… Je comprends totalement ce que tu as pu vivre ! Belle soirée à toi ma belle 💋❤

Laisser un commentaire